CHAMPAGNE
A.R. LENOBLE

Co-propriétaire du domaine avec mon frère, Antoine.

ENFANCE

nÉe à reims où j’ai grandi et vécu jusqu’à mon baccalauréat

FAMILLE

Mère de deux enfants

Formation

Après une année d’hypokhâgne, j’intègre Paris-Dauphine pour y être diplômée d’un Magistère en sciences de gestion internationale. J’enchaîne ensuite avec une expérience en gestion chez le leader mondial des cosmétiques. Ce parcours universitaire et professionnel m’a permis d’acquérir une solide formation dans l’organisation et le management d’entreprise tout en m’offrant une forte ouverture sur le monde . Pour ce qui est du vin, toute ma formation est empirique, le départ précipité de mon père pour cause de maladie m’ayant empêché de suivre un cursus viticole qui aurait accéléré les apprentissages. Forte de convictions très ancrées en moi, je me suis enrichie des échanges que j’avais pu avoir avec mon père et me suis appuyée sur quelques personnes qui m’ont servi de mentors. Détermination, courage et résilience ont fait le reste. Sans oublier la collaboration très riche et constructive avec mon frère dont la formation était plus technique.

parcours professionnel

J’ai débuté ma carrière chez L’Oréal dans le service d’audit interne . Puis, j’ai évolué vers un poste de contrôleur de gestion international dans une filiale. Quand mon père, en 1993, confronté à la crise qui frappe alors durement la Champagne, m’annonce sa décision de vendre le domaine familial, je quitte mon activité parisienne pour venir le rejoindre. Alors que nous devions former une équipe capable de relever le challenge , lui à la production et moi sur les marchés, il tombe brutalement malade et se retire totalement des affaires me laissant, du jour au lendemain , les clefs de la maison. Femme, jeune, puisque qu’alors âgée de 28 ans, sans aucune formation professionnelle liée au vin , je n’avais, aux yeux de mes pairs, aucune crédibilité. Il m’a fallu batailler de nombreuses années, travailler de façon acharnée et faire preuve d’humilité pour acquérir connaissances et expérience et gagner ainsi ma légitimité.C’est donc tout naturellement qu’en 2016 j’ai partagé avec Maggie l’idée de créer La Transmission qui rassemble aujourd’hui 9 femmes de Champagne . Des femmes aux parcours riches et divers mais fédérées par des valeurs communes fortes. Des femmes qui souhaitent transmettre leurs expériences, leurs histoires, leurs valeurs, et encourager d’autres femmes à rejoindre le monde du vin.

Pour compléter mes apprentissages tant livresques que pratiques et pour faire face aux challenges qui étaient les miens, je me suis passionnée pour les sujets liés au développement personnel et à la recherche d’un équilibre intérieur parfois difficile à trouver quand on est une femme, mère de famille et responsable d’une entreprise en charge d’une équipe. L’humain est un élément déterminant dans le succès de tout projet. J’ai toujours eu à coeur de former, encourager, fédérer et emmener avec moi des équipes et tous ceux qui partagent mes valeurs.

Ma vision du Champagne et de la Champagne

La et le Champagne sont en évolution permanente et ont toujours su se remettre en question pour demeurer unique et faire rêver dans le monde entier . Les enjeux climatiques sont aujourd’hui déterminants et passionnants tant ils nous rattachent au coeur même de notre activité : le vignoble. Nous, vignerons , connaissons l’humilité dont nous devons faire preuve face à la Nature. Nous nous sentons intimement responsables de son épanouissement et, face à ce challenge, sommes engagés avec encore plus de détermination dans des démarches éco-responsables pour prévenir et nous adapter. L’enjeu de la génération de mes parents était le rendement, après avoir connu les pénuries des hivers rudes des années 50. Mon frère et moi, arrivés en pleine crise des années 90, avons privilégié la maturité en baissant les rendements et en mettant en place un cercle vertueux enrichissant les sols, démarche officialisée par l’obtention de la certification HVE dès 2012. Le nouvel enjeu auquel nous sommes confrontés est l’acidité, dans un contexte de réchauffement climatique. Chez AR Lenoble nous avons déjà anticipé cette évolution en élevant depuis plus de 10 ans nos vins de réserve en magnum et en poursuivant le travail des sols et de la vigne. Le lien à la terre qui marque chaque génération me passionne et m’inspire tant il donne de sens à la vie de vigneron, à ma vie. Parallèlement à cet enjeu écologique, nous vivons une évolution profonde de la consommation du Champagne, initiée par un environnement en mouvement et des consommateurs plus jeunes, en attente de plus de simplicité et d’authenticité. Avec mon frère nous avons décidé de rénover la Loge construite par notre grand-père au coeur du vignoble de Bisseuil pour renouer avec les pique-niques Champagne et les moments de partage plus décontractés. Cette envie de vrai, de simple, est très inspirante car en totale symbiose avec les valeurs qui me font avancer depuis près de 30 ans à la tête du domaine.

Envie d’en apprendre plus sur ma vision de Femme en Champagne ?

Écoutez NOTRE conversation avec Alexandra, au micro de Wine Challenge Podcast