CHAMPAGNE
BRUNO PAILLARD

Co-propriétaire ET DIRECTRICE

ENFANCE

nÉe à reims où j’ai grandi

FAMILLE

mariée, Mère de TROIS enfants

Formations

Si par “formée” on entend “formée au travail”, je réponds sans aucun doute…au conservatoire de musique de Reims ! Ecole de persévérance, de précision, où le compromis n’existe pas… Mais également remarquable école de l’écoute, des nuances, du détail, des associations… La musique a d’ailleurs participé à ancrer en moi une conviction : ce que nous pouvons créer à plusieurs est de toute autre nature que ce qu’un soliste, aussi génial soit-il, peut offrir. Il peut s’agir dans les deux cas de beauté pure, mais dans l’un il y a de l’espérance, et dans l’autre de la contemplation . Bien sûr la culture familiale forme également, par exemple pour le goût des avis et des débats engagés, la curiosité de l’ailleurs et des autres, l’éveil du regard… Concernant mon métier spécifiquement, au-delà de mes études, c’est en travaillant, grâce à ceux qui m’ont tour à tour accueillie dans leurs équipes , que je me suis formée. Et c’est aujourd’hui dans l’échange avec mes collaborateurs , avec “mes paires” par La Transmission bien sûr, avec ma famille, mais aussi par d’autres producteurs dans d’autres régions , ou d’autres chefs d’entreprise, que l’émulation se poursuit.


parcours professionnel

Je suis née et j’ai grandi dans le Reims des années 80/90, devant encore reconquérir et assumer son originalité architecturale d’après guerre…ce que la ville a allègrement fait depuis !  Je m’éloigne de la Champagne à 15 ans, et sans l’agenda d’y retourner ! Mon seul désir alors est de partir, explorer, découvrir, construire ma propre expérience… Cela commence avec 10 années d’études :  Dauphine à Paris où j’ai effectué une maîtrise de gestion, puis en Bourgogne pour étudier le commerce international des Vins et Spiritueux . S’en suivent alors plusieurs années d’expériences professionnelles en France et à l’étranger. Ces dernières m’ont formée bien sûr, mais elles m’ont surtout dévoilé un secret , comme celui du renard au Petit Prince… Elles m’ont permis de comprendre , malgré la vie électrique de New York, les délices culturels de Venise ou l’hyper séduisant éclectisme de Londres …que c’est bien à la Champagne que j’appartenais, et depuis longtemps. 

En 2007 je reviens donc, à 25 ans, pour commencer à œuvrer dans la Maison familiale . D’abord dans le vignoble, puis en cave, pour ensuite reprendre ma valise et sillonner les marchés export en même temps que ma famille se constitue. Très progressivement la transmission avec mon père se réalise, et mi 2018 je prends la direction de la Maison.

Façonnée en Champagne et au Champagne donc, avec toujours comme  compagnon de vie familiale ce vin mystérieux, rituel, issu d’une terre un peu particulière, et riche d’une histoire très incarnée.

Ma vision du Champagne et de la Champagne

De façon intemporelle, ce qui m’émeut , c’est le merveilleux paradoxe de la Champagne… Ce paradoxe témoigne de sa puissance de vie. Le vin est pour moi d’abord un geste . Ce geste très humain, très humble, a tout d’un signe qui préfigure une transformation. Et ce signe est tellement exacerbé au coeur de notre Champagne qui a toujours su, de terres relativement pauvres et parfois malmenées, faire naître ce vin qui éveille, qui élève et qui réjouit …! 

Quant aux sujets contemporains sur lesquels nous sommes appelés à travailler, au delà de notre métier quotidien qui est en premier lieu de faire un beau vin, deux se dessinent clairement. Nous vivons une période de l’histoire du vin de Champagne où un nombre toujours plus important de consommateurs s’intéressent de façon approfondie à notre appellation, sont demandeurs d’échanges… C’est une véritable chance ! Une opportunité de construire un lien fort avec nos amateurs. La Champagne s’ouvre à cela, et ça n’est très certainement que le début. Concomitamment, nous sommes bien évidemment marqués par la crise climatique. Elle exige donc une mobilisation, des partages, des échanges, de l’entraide au sein de notre appellation : ce que la Champagne a su faire à de multiples reprises pour avancer. Notre génération est appelée à être fidèle à cet état d’esprit pour réussir la nécessaire évolution du plus grand nombre.

Envie d’en apprendre plus sur ma vision de Femme en Champagne ?

Écoutez NOTRE conversation avec Alexandra, au micro de Wine Challenge Podcast